(Ni) queue ni tête

by in Séries

Dans « Les Habits neufs de l’Empereur », Hans Christian Andersen a mis l’empereur à nu. Or, même nu, l’empereur demeure empereur. Mais que lui restera-t-il s’il perd aussi la tête ?
L’identité s’estompe-t-elle au fur et à mesure qu’on prive l’homme de ses moyens d’expression ? Dark Vador, un ours, un panneau de signalisation… tentent d’y apporter des éléments de réponse.